Alma - 2007

Auteur: Rolande Fortin (0305)
Photos: gracieuseté de Bernard Lebeuf, André Fortin (0043),
Jean-Philippe Fortin (0638), Gloria Fortin-Packard (0322), Conrad Fortin (0097)
Source: Fortinfo, # 12 – décembre 2007, pages 10-12
Dernière mise à jour: novembre 2007
Courriel: info@afafortin.com

Le vendredi soir s’annonce tranquille avec le film qui raconte l’histoire d’Arthur Fortin parti en 1952 s’établir dans la région de Rivière-la-Paix, au nord de l’Alberta. Quelle ne fut pas notre surprise de voir l’affluence des Fortin à cette représentation.

Le visionnement était possible grâce à une commandite d’Ameublements Tanguay de Chicoutimi. Projeté à la salle Alcan de l’Hôtel Universel d’Alma, le DVD capte l’attention au-delà de nos espérances.

Plusieurs invités ont déjà fait connaissance avec les lieux. Ils ont hâte de voir l’exposition à la salle Mario Tremblay. En plus des tableaux de photos de famille et de généalogie, Carrier et sa conjointe, Sylvie, tiennent le kiosque de vente des produits de l’Association: épinglettes, revues fortinfo, copies des Armoiries, etc. France Fortin nous offre son volume : T’en souviens-tu? et Solange Fortin expose ses aquarelles d’inspiration historique de sa ville, Alma. Jean-Pierre Fortin et Gisèle Vézina, deux des fondateurs de l’Association s’occupent de la banque de données informatiques.

Samedi avant-midi, Lawrence Bernard offre un cours d’initiation à la généalogie. Les participants (es) répondent en si grand nombre que certains devront y assister debout. À 12h45, les autobus pour les excursions attendent les 132 passagers. Chacun a droit à deux visites choisies au moment de l’inscription. Le circuit B nous conduit au site d’Histoire et d’Archéologie de La Métabetchouane à Desbiens et à l’Odyssée des Bâtisseurs du quartier Isle-Maligne de la ville d’Alma.

Quant au circuit A, il nous permet de visiter le Centre d’interprétation de l’agriculture et de la ruralité dans le secteur Lac-à-la-Croix de Métabetchouan et de faire un tour de ville d’Alma. Les visites ne font qu’effleurer le sujet et nous incitent à y retourner. Une heure c’est court quand il en faudrait environ 4 pour satisfaire notre curiosité.

Au retour à l’Hôtel, les participants (es) disposent de temps pour visiter en profondeur l’exposition. Le banquet est prévu pour 19h mais le cocktail doit être servi à 18h.

Le conseiller de la ville d’Alma, arrive pour ce moment de fraternisation. Charles Fortin, maître de cérémonie, présente donc Monsieur Jean-Roch Pednault pour le mot de bienvenue de la Ville hôte.

André Fortin, notre président, remet les armoiries au représentant de la Ville. Ensuite, Jean-Pierre Fortin lance la publication reliée des 10 premiers fortinfo à l’occasion du 5e anniversaire de fondation de l’Association des Fortin d’Amérique. Seulement 25 exemplaires sont disponibles, il faut faire vite pour s’en procurer un, surtout pour les nouveaux membres. Le banquet fait suite au cours duquel notre président a remis, à cinq nouveaux membres à vie, leur certificat d’attestation.

De plus à l’occasion du 5e anniversaire, une épinglette souvenir a été remise à 44 des 151 membres ayant été fidèles à l’Association durant ces cinq ans. Ce fut une belle occasion de fraterniser. Les billets signés par les membres serviront au tirage de fin de soirée, ce qui fut fait après la prestation spéciale de Pierre-Paul Fortin , notre artiste peintre chantant, le plus rapide au monde. Faute de micro à mains libres, sa conjointe l’enrubanne avec son micro collé près de sa bouche parce qu’il a besoin de ses mains et de sa double concentration pour peindre et chanter de beaux airs classiques. L’artiste accepte de jouer le jeu. En 15 minutes, il peint les 3 canevas préparés pour en faire des toiles magnifiques que nous ferons tirer par la suite, au grand plaisir de l’auditoire. Bravo! C’est un autre exploit. Il faut le voir pour le croire. Sachez qu’il peut peindre plus vite, mais il avait le temps. Il y a des miniatures sur une table voisine et des cartes que les gens peuvent se procurer. Comme prévu, tout est terminé à 22h30.

Le lendemain, dimanche, la messe du rassemblement se célèbre à l’église de Notre-Dame de l’Assomption d’Hébertville à 20 minutes d’Alma. Pourquoi nous rendre là plutôt qu’à Saint-Joseph d’Alma tout près de l’Hôtel? C’est qu’Hébertville est la Porte du Lac-Saint-Jean. C’est là que nos ancêtres sont arrivés en passant par le lac Kénogami; la route d’eau était plus pratique et réduisait la coupe de nombreux arbres et la surface de terrain à ameublir pour faire passer les chevaux et les voitures à bandages. Le curé Hébert de Kamouraska accompagnait ses ouailles venant d’abord de la Côte du Sud, par la suite de Baie Saint-Paul et de La Malbaie, en ajoutant ceux de Chicoutimi. (Voir le feuillet du Rassemblement : Hébertville, la Porte du Lac-Saint-Jean par Rolande Fortin.)

Nous tenons à souligner l’aspect musical de la célébration assumé par Josée Fortin et ses trois enfants Vanessa, Jonathan et Élodie Bouchard. Une musique de qualité! L’Ave Maria interprété par Élodie a ému particulièrement l’assemblée. Après la célébration, l’Assemblée générale des membres de l’Association a lieu dans l’église au cours de laquelle les membres présents ont élu leur nouveau conseil d’administration.

De gauche à droite : Première rangée : Charles Fortin (459) vice-président, Gloria Fortin-Packard (322) administratrice, André Fortin (043) président, Carrier Fortin (472) secrétaire, René Fortin (022) trésorier. Deuxième rangée : Achille Fortin (082), Lawrence Bernard (643), Michel Fortin (148), Rolande Fortin (305), Jean-Philippe Fortin (638), Gisèle Fortin (708), Gisèle Vézina (012), Jean-Pierre Fortin (008).

Le rassemblement se poursuit à l’Hôtel Universel où nous est servi un buffet au cours duquel de nombreux prix de participation sont tirés.

Une conférence donnée par Georges Fortin sur l’arrivée et le vécu de ses ancêtres dans la région du Saguenay-Lac-St-Jean clôture les activités du rassemblement 2007.

Le comité de pastorale nous a facilité la tâche dans notre démarche pour une messe de reconnaissance. Monsieur le curé Magella Guérin est un pasteur à imiter. Merci à Jeanne-d’Arc Fortin d’Alma pour sa précieuse collaboration dans la préparation et l’animation de la messe et pour son implication dans la préparation du rassemblement 2007.

Merci à ma famille élargie, que ce soit des régions de l‘Ontario – Kapuskasing, Brampton, Sudbury… des régions du Québec – Saguenay-Lac-St-Jean, Montréal, l’Abitibi, Québec, Côte-du-Sud… et des Etats-Unis. Vous êtes de l’Association des Fortin d’Amérique et nous espérons vous garder comme membres, comme correspondants (es) et invité (es).

Ceux qui n’apparaissent pas souvent ce sont les photographes officiels. Ils sont très utiles pour les archives et les souvenirs des rassemblements. Notre plaisir continue en voyant leurs clichés et leurs entourloupettes pour arriver à temps. Jean-Philippe Fortin et Bernard Lebeuf, nous apprécions votre travail. Merci à Achille Fortin, superviseur de l’ensemble des activités du rassemblement 2007. Enfin, merci aux membres du CA et à leurs conjoints (es) pour leur grande disponibilité tout au long de la préparation et de la tenue du rassemblement.

À l’an prochain, à l’Oiselière de Lévis pour les retrouvailles du 23 août 2008. Si vous avez le goût de participer au Marathon des Deux-Rives, le lendemain 24 août, n’oubliez pas de vous y inscrire.